Luc Gonin est né en 1982, dans la Broye vaudoise (Suisse). Il suit l’école enfantine en allemand et l’école obligatoire en français à Bienne. Passionné de sport, il devient champion suisse de la fédération Satus en pentathlon, athlétisme, en 1995 et 1997. En 1997, il se qualifie pour la Finale Internationale des Jeux Mathématiques et Logiques à Paris. Il obtient une maturité bilingue en 2001 au Gymnase allemand de Bienne (option langues anciennes). De 2001 à 2004, il étudie le droit à l’université de Berne (baccalauréat universitaire en droit) avant de terminer une maîtrise juridique en droit public suisse à Neuchâtel en juillet 2006. Il bénéficie d’un partenariat entre les facultés de droit de l’Université de Neuchâtel et de Columbia University, New York, accord qui lui permet d’étudier le droit à Manhattan de janvier à juin 2006. De 2006 à 2008, il est assistant en droit constitutionnel à l'Université de Genève, y rédigeant parallèlement une thèse portant sur l'obsolescence de l'Etat moderne à l'exemple français. De 2008 à 2009, il bénéficie d'une bourse du Fonds National Suisse pour étudier à l'Université de Panthéon-Assas (Paris II) dans le cadre de son doctorat.

Poète à ses heures perdues, l’auteur reçoit une mention en poésie lors d’un concours organisé dans le cadre du Salon international du livre de Genève en 2003. En 2004, son premier recueil de nouvelles est publié par les Editions Mon Village. Son premier roman, Concerti Infinis, paraît aux mêmes Editions en septembre 2006. Son deuxième roman, "Le crépuscule d'un géant", inspiré du séjour new-yorkais de l'auteur paraît en septembre 2009.

Durant ses loisirs, l’auteur joue de la flûte traversière et du saxophone. Après avoir obtenu un certificat de fin d'études "amateur" à Bienne, il prend des cours de flûte traversière à la "Swiss Jazz School" de Berne en section "amateurs" en 2004 et 2005.